© 2018 by We Have a dream

Dimanche de pâques chez les Mayas

May 9, 2019

 

Voilà un dimanche de pâques que nous ne sommes pas prêt d’oublier. Cette année, nous avons troqué la traditionnelle chasse aux oeufs, pour une journée d’immersion au sein d’une famille Maya, vivant dans la tradition de leurs ancêtres, sans eau ni électricité courante de façon auto-suffisante autant que faire se peut.
Ils vivent de l’élevage et de la cueillette pour se nourrir, puis du tourisme et de leur artisanat pour les besoins pécuniaire.

Ç’aura été une journée vraiment enrichissante en tout point de vue. Au delà de leur façon de vivre, c’est toute une philosophie qui les accompagne. Leur démarche de partage avec les visiteurs est sincère et profondément humaine. Ils sont heureux de partager avec nous un bout de leur connaissance, et fier de nous montrer qu’ils vivent en harmonie avec leur valeurs et ce que leur offre mère nature.
Car oui, mère nature leur offre tout, les animaux, le miel d’abeille de melipona qu’ils cultivent avec le plus grand soin dans le plus grand respect des abeilles, les fruits, les légumes, les plantes pour se soigner, l’eau qu’ils récupèrent des cénotes, les matériaux pour bâtir leurs habitats et autres objets du quotidien. La nature se montre aussi généreuse que parfois cruelle quand les éléments se déchainent, mais, ils composent avec, malgré le dur labeur qu’il faut fournir chaque jours, ils sont tout simplement heureux.
Les Mayas sont également très croyants. Ces croyances rythment leur quotidien et dictent leur conduite à la bienveillance et au respect d’autrui.

Nous avons rencontré des personnes vraies, accueillantes, souriantes et surtout, surtout, vraiment très attachantes.

Aussi aurons-nous pu goûter à ce délicieux nectar des Dieux à même la ruche. Par ailleurs, nous avons appris que la fameuse Maya l’abeille est en fait une abeille mélipona. L’histoire serait née du fait que lorsque les abeilles européennes furent introduites aux Mexique, celles-ci décimèrent les abeilles melipona (qui sont des abeilles inoffensives et sans dare). On réussi à les sauver en séparant les ruches d’au moins 1,5 à 2km.

On nous apprendra les noms de toutes sortes de plantes et leurs propriétés médicinales don la fameuse chaya contenant plus de protéines et de calcium qu’un verre de lait ou une pièce de boeuf, les symbols importants dans la culture maya, comme le jaguar qui est sacré et associé à la mort et à l’inframonde, le ceiba cet arbre lui aussi sacré reliant les mondes souterrains, la terre et le ciel. Un souterrain comportant neuf strates sur lesquelles régnaient neuf seigneurs de la Nuit. L’une d’elle se nomme Xibalbla (vous aurez peut-être déjà entendu se mot dans le film « the fountain » d’Aronofsky). Les Mayas croyaient que les cenotes étaient les entrées de Xibalba et servaient ainsi souvent de cimetières ou de lieu de sacrifices humains pour « satisfaire« les dieux.
Et c’est autour de nombreuses histoires sur le passé des mayas et d’anecdotes sur leur quotidien, leur travail, leur désir de transmission de savoir que se déroulera cette incroyable journée.

Notre visite au sein de la communauté se ponctuera sur un délicieux déjeuner préparé par la famille qui nous accueille.
Pour les carnivores c’est un poulet de leur petit élevage qui sera préparé dans une marmite, préalablement enterrée dans un trou au fond du quel se trouve des braises. Le tout est savamment recouvert de feuille et de paille.
Pour les personnes végé, une délicieuse sauce à base de graines de courges écrasées au pilon, mijotée avec des tomates du jardins. Onctueuse, et légèrement épicée, un vrai régale!
Le tout consommé avec des tortillas de maïs cuites au feu de bois, accompagné de riz, d’une salade de feuille de chaya, tomate et oignon. D’autre tortillas, celles-ci garnies de feuilles de chaya et fritent se trouvent sur la table à déguster avec une sauce de tomate.
Tout ça arrosé d’une délicieuse orangeade sucrée au miel, préparée avec amour.

Nous avons fait honneur à notre table, tous les récipients étaient vides à la fin du repas!

Pour la deuxième partie de notre visite nous nous rendons à la cenote Punta Laguna.
Les cenotes sont des gouffres remplis pour la plus part d’eau douce, on en compte plus de 10 000 dans le Yucatan et le Quintanaroo. Elles sont toutes reliées entre elles par au moins 250 km de canaux.
Avant de pouvoir accéder à la cénote de Punta Laguna, un chaman doit procéder à un rituel. Lors d’une prière où il fera brûler du copal, il demande aux âmes la permission d’entrer sur ce lieux sacré qui...autrefois, servait de cimetière. Nous partagerons tous en ensemble le Balché, une boisson permettant (selon les croyances Maya) de communiquer avec les Dieux avant de pouvoir pénétrer sur le site.

Petite anecdote; pendant de nombreuses années les villageois de punta laguna consommaient cette eau, sans savoir qu’au fond du gouffre se trouvait des centaines de reste d’ossements humain.

C’est donc de 12 mètres en rappel (qu’il faudra au retour grimper à l’échelle), que nous nous enfonçons dans l’inframonde, l’entrée de Xibalaba. La plus part des restes humains ont été excavé depuis, ils n’en reste plus que quelques uns. Il n’empêche que ça fait quelque chose de pénétrer dans cette grotte sombre. On peut observer les racines des arbres traversant les parois de la cenote pour venir effleurer l’eau, cette eau glacée, d’une couleur limpide. En plongeant la tête sous l’eau nous pouvons observer quelques vestiges restant et bien entendu..crânes, entre autres ossements. Il y règne un silence à la fois paisible et déroutant. Le sacré du lieu vous envahit tout entier.

Nous finirons cette journée forte en émotion par une traversée du lac de punta laguna en tyrolienne puis en canoë.

Un dimanche de pâques fabuleux, riche de culture, qui restera longtemps dans nos mémoires !


Retrouve les photos de cette journée ICI 

Et la vidéo ICI 


Ce tour était organisé par Martine (avec qui nous étions à Sian Kaan), et avions comme guide la très sympathique Anna. Si vous êtes dans la région, c’est vraiment une aventure à vivre qui en vaut la peine !

Pour plus de renseignements:

Elle joignable par mail : martinedufour.excursions@hotmail.com
Ou sur Whatsapp : (52 + 1) 984-166-3570
Martine Dufour Anna-Kim Pagé Cornforth
Pandora Maltese 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts

May 11, 2019

April 15, 2019

February 14, 2019

December 6, 2018

November 29, 2018

Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • fb
  • ut
  • insta
  • flikr